Chauffer au bois

Se chauffer au bois sans polluer, c’est possible !

Oui, les cheminées ouvertes et les anciens appareils de chauffage au bois de plus de 15 ans sont émetteurs de particules et d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Oui, ils peuvent altérer la qualité de l’air sans compter que ces vieux appareils et cheminées n’offrent pas le rendement des nouvelles installations…

Pour se chauffer au bois sans polluer, il faut donc :

– Un foyer fermé ou insert dans sa cheminée, labellisé « Flamme Verte ». Ce label prouve que l’appareil offre un rendement d’au moins 70 % et que ses émissions de polluants sont limitées (émissions inférieures à 0,3 % de CO2 et 90 mg/m3 de particules)

–  Un bois de qualité !
« France Bois Bûche »
par exemple est un label de qualité. Vous trouverez ces fournisseurs sur lemarchedubois.com.
Par ailleurs, il est vivement recommandé d’éviter les bois humides et les bois de récupération qui peuvent libérer des substances polluantes et toxiques.

En suivant ces seules recommandations, se chauffer au bois sans altérer la qualité de l’air est alors possible. En termes de CO2, son impact est même 12 fois moins important que le fioul et 6 fois moins que le gaz (source ADEME).


Trouvez votre fournisseur de bois de chauffage de qualité sur lemarchedubois.com

 

 

One comment

  1. flo77150

    Merci pour les infos ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *