Chauffer au bois

Découvrez le cycle du feu et faites des économies de bois !

Connaitre le cycle du feu

Connaissez-vous le cycle du feu ? Si ce n’est pas le cas, sachez pourtant que cela vous permettrait de faire des économies de bois de chauffage.
On vous en dit plus dans cet article…

La pyrolyse : entre 250 °C et 800 °C
Lorsque toute l’eau contenue (même si un bois est sec, il reste toujours de l’eau dans les fibres du bois) dans le bois s’est évaporée et que celui-ci atteint 250 °C — la température d’auto-inflammation —, il se décompose en divers gaz volatils. Des flammes se forment, le feu est lancé et la chaleur produite par celui-ci atteint 800 °C.


La combustion : jusqu’à 1 000 °C
Le bois de chauffe s’est, en grande partie, décomposé et transformé en ce que l’on appelle du charbon de bois qui se consume lentement. Lors de cette étape, la température peut atteindre 1 000 °C. Tant qu’il y a assez de bois pour l’alimenter, le feu continue de s’auto-entretenir.


La fin de vie du feu
Le feu peut s’arrêter parce qu’il n’y a plus de combustible. Il peut aussi s’arrêter parce qu’il n’y a plus d’oxygène.


Connaître le
cycle du feu et faire des économies
En connaissant le cycle du feu, vous pouvez réaliser des économies financières et économiques. Comment ?
En vous assurant que la température du foyer ne descend pas en dessous des 250/300 °C et qu’il y a toujours suffisamment de combustible et d’air pour entretenir le feu.
Un feu bien fait et bien entretenu vous permet d’utiliser votre appareil de façon optimale et d’éviter de tout recommencer
Limitez l’entrée d’air et n’ajoutez pas trop de combustible à la fois. La fraîcheur de l’air et celle du bois pourraient faire baisser la température de votre appareil et éteindre le feu au lieu de l’entretenir.

Vous souhaitez acheter du bois de chauffage et vous
recherchez un fournisseur près de chez vous ?

Rendez-vous sur lemarchedubois.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *