Chauffer au bois

Bois bûche, bois densifié ou granulés, où les stocker ?

Qui dit achat de bois de chauffage dit stockage. Mais entre les pellets de bois, les bûches compressées et autres types de bois de chauffe, les conditions de rangement peuvent varier quelque peu. Comment stocker vos divers combustibles ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir.

Où stocker le bois de chauffe classique et le bois densifié ?

Comme nous vous l’expliquons sur notre site web, pour stocker votre bois de chauffage, il faut respecter diverses règles. Choisissez ainsi un lieu aéré et ventilé. Le stockage en extérieur est la solution idéale. L’air circule librement et le bois peut ainsi sécher plus facilement et plus rapidement que dans un endroit clos.

Mais attention, les bûches ne doivent pas être posées à même le sol. Parterre, elles absorberaient l’humidité du sol alors que l’objectif est qu’elles sèchent afin d’optimiser leur pouvoir calorifique. Vous pouvez les surélever grâce à des palettes, par exemple.

Vous devez également veiller à ce que votre bois soit protégé des intempéries (abri spécial, tôle ondulée, bâche évapo-transpirante ou microperforée…).

Contrairement au bois de chauffage classique, le bois densifié ou compressé est fini, stable et sec (taux d’humidité compris entre 8 et 10 %). Cela signifie qu’il craint la moindre goutte d’eau.

Vous pouvez le stocker dans un garage ou encore dans un hangar. Ce qui compte c’est qu’il ne puisse pas être atteint par l’eau de pluie et qu’il soit peu exposé à l’humidité.

Où stocker les granulés de bois ?

Pour commencer, sachez qu’il est recommandé de stocker plus de granulés que vous n’en utiliserez. Vous serez ainsi certain(e) d’en avoir assez pour affronter les températures en baisse. De plus, notez qu’il existe différents types de silos pour stocker vos pellets de bois.

Tout d’abord, il y a la version en tissu étanche. Cette solution est pratique, car facile à installer comme à déplacer. Ensuite, il y a le silo enterré qui a un double avantage : le gain de place qu’il offre et sa discrétion. Mais attention, pour l’installer des travaux sont nécessaires ce qui en fait l’option la plus onéreuse.

D’autres types de silos existent comme le silo maçonné (avec porte pour faciliter l’accès) ou le modèle en plastique. Le premier est parfait quand on a des besoins en chauffage importants (il s’agit d’un local/d’une pièce dédié(e) au stockage des pellets). Le deuxième peut être enterré ou non et est très simple et rapide à installer.

Pour choisir parmi ces silos, pensez à la place que vous avez chez vous ou encore à la capacité de stockage dont vous souhaitez bénéficier.

Autres conseils pour le stockage de votre bois :

  • Séparez les bois au pouvoir calorifique élevé (charme, chêne, hêtre…) des bois au pouvoir calorifique plus faible (sapin, peuplier…) ;
  • Choisissez un endroit facile et rapide d’accès pour ranger votre bois de chauffage ; en savoir +
  • Ne collez pas votre bois aux murs, mais laissez au moins 10 centimètres d’espace afin que l’air puisse circuler aisément ;
  • Pour évaluer le taux d’humidité de votre bois, utilisez un humidimètre ;
  • Enfin, quel que soit le bois que vous utilisez, si vous avez le moindre doute, demandez l’avis d’un(e) professionnel(le).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *