Chauffer au bois

L’allumage inversé, une technique efficace et moins polluante

Pour allumer un feu avec du bois, deux principales techniques existent. Il y a la façon de faire classique : papier journal ou bois d’allumage disposé sous deux ou trois bûches. Et il y a la technique dite de l’allumage inversé (aussi nommée « méthode TOPDOWN »).
Si la première est courante, la deuxième, peut-être un peu moins connue, ne manque pas d’atouts. Mais alors, de quoi s’agit-il exactement ? Comment faire ? Quels sont les divers avantages de l’allumage inversé ? Nos réponses…

Allumage inversé : de quoi s’agit-il et comment faire ?

L’allumage inversé est une technique employée avec les appareils à bûches (poêles, cheminées…). Il s’agit tout simplement d’allumer le feu non pas par le bas, comme il est courant de le faire, mais par le haut. Cette méthode aux multiples avantages n’a rien de compliqué, bien au contraire.

Comment procéder pour l’allumage inversé ? Il suffit de poser deux ou trois bûches sèches sur un ou deux niveaux en les disposant en croix. Par-dessus ces dernières, il faut ensuite poser des bûchettes elles aussi bien sèches sur deux voire trois niveaux. Puis on termine en déposant un allume-feu sur la pile de bois et on enflamme ce dernier. Tout simplement !

Vous utilisez cette technique dans un poêle ? N’oubliez pas d’ouvrir l’arrivée d’air avant de poser l’allume-feu. Une fois le feu lancé, et avant de fermer la porte du poêle, vérifiez que vous avez bien ouvert l’arrivée d’air au maximum. Lorsque le feu s’intensifie, ajoutez une bûche, fermez à nouveau la porte et réduisez petit à petit l’arrivée d’air, mais ne la fermez jamais totalement. Lors de ces diverses opérations, prenez garde à ne pas vous brûler.

Quels sont les avantages de la méthode TOPDOWN ?

La méthode inversée est idéale, et ce, pour de multiples raisons. Tout d’abord, elle offre un meilleur contrôle de la combustion. Celle-ci est progressive et permet au foyer d’atteindre rapidement une température idéale. Avec la technique de l’allumage par le bas, cette température idéale est atteinte lentement.

De plus, la méthode TOPDOWN permet de brûler plus de gaz de combustion qu’avec l’allumage du feu par le bas. En effet, cette technique génère des gaz qui sont alors pris dans les flammes et qui servent eux aussi de combustibles.

La technique de l’allumage inversé permet aussi d’utiliser moins de combustibles, de dégager moins de fumées et de produire moins de cendres. Ainsi, l’encrassement de votre appareil est limité.

Enfin, grâce à cette technique, vous diminuez également l’émission de polluants. Car si le bois est une énergie renouvelable et neutre en termes d’émissions de CO2, sa combustion cause le rejet de particules fines.

Ce sont des microparticules de diamètre inférieur à 0,25 micromètre et qui pénètrent dans les bronches et alvéoles. Elles peuvent alors déclencher ou aggraver un asthme ou encore être responsables de maladies cardio-vasculaires.

Allumage inversé TOPDOWN : que faut-il retenir ?

L’allumage inversé d’un feu consiste à placer les plus grosses bûches en bas, puis à disposer des bûchettes sur deux ou trois niveaux. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à poser un allume-feu tout en haut au centre de la pile de bois et à l’enflammer.

Cette technique permet notamment :

  • De réduire l’émission de polluants (particules fines) ;
  • D’obtenir une combustion progressive plus facile à contrôler ;
  • De rejeter moins de fumées ;
  • De récupérer davantage de chaleur ;
  • De réduire la quantité de combustibles utilisée.

Efficace et moins polluante que l’allumage par le haut, cette façon de faire est idéale. L’avez-vous déjà essayée ? Partagez vos expériences en commentaires.

 

 

One comment

  1. Ravary Philippe

    Cette méthode est très efficace, en suite ils en ont même fait un projet de loi
    Le feu génèré dans Mon poêle monte plus vite en température et génère beaucoup moins de fumées et de cendres
    En bref c’est la méthode à adopter pour allumer un poêle à bois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *