Energie

Généralisation du chèque énergie : êtes-vous éligible à ce dispositif ?

Expérimenté dans quatre départements de métropole depuis deux ans, le chèque énergie est généralisé à l’ensemble du territoire français en 2018. Comment bénéficier de cette aide à laquelle 4,7 millions de ménages peuvent prétendre ?

Chèque énergie : un bilan très positif

Instauré dans le cadre de la loi de transition énergétique de 2015, le chèque énergie est un dispositif destiné à permettre aux ménages aux revenus les plus modestes de pouvoir faire face à leur facture d’énergie (électricité, bois de chauffage, etc), voire à effectuer un certain nombre de travaux de rénovation énergétique.

Suite à un test grandeur nature durant deux ans dans les départements des Côtes d’Armor, de l’Ardèche, de l’Aveyron et du Pas-de-Calais, le bilan se révèle plus que positif :

  • 135 000 foyers ont pu en bénéficier dès 2016 ;
  • 70 % des chèques énergie alloués l’ont été aux ménages les plus précaires ;
  • 93 % des ménages ayant bénéficié de ce dispositif n’ont pas eu de difficultés particulières quant à son utilisation.

Chèque énergie et conditions d’éligibilité

Suite à ces résultats plus qu’encourageants, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, avait annoncé dès septembre 2017 l’extension de cette mesure à l’ensemble du territoire français.

Comment bénéficier de cette aide ?

Si le chèque énergie est généralisé à l’ensemble du territoire tricolore en 2018, il reste réservé aux foyers les plus précaires. En l’occurrence, il s’adresse aux couples avec deux enfants dont les revenus ne dépassent pas les 16.170 euros annuels.
Comprise entre 48 euros et 227 euros, l’aide n’est fonction, ni du logement, ni du lieu de résidence. Pour calculer son montant, les services de l’état se basent uniquement sur la déclaration des revenus au fisc français.

Dès lors que vous avez correctement rempli votre déclaration, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Le chèque énergie vous parvient alors automatiquement durant le printemps.
Sans plus attendre, vous pouvez d’ores et déjà vérifier votre éligibilité en vous rendant sur https://www.chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite.

Une aide qui se substitue aux tarifs sociaux.

Ce nouveau dispositif vient en lieu et place d’un autre actuellement déployé, les tarifs sociaux. Celui-ci permettait à 2,7 millions de foyers de bénéficier de prix très bas sur le gaz et l’électricité. Le chèque énergie permet ainsi à davantage de ménages de bénéficier d’un soutien financier, y compris sur le bois bûche ou les granulés de bois.

Toutefois, pour 1,4 million de ménages sur les 4,7 millions concernés, il est à craindre que l’aide totale sur l’année soit inférieure à celle dont ils bénéficiaient avec les tarifs sociaux, tout du moins en ce qui concerne l’année 2018.

Une différence que le gouvernement a prévu de compenser à partir de 2019 par un coup de pouce annuel de 50 euros sur le montant du chèque énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *