Chauffer au bois

Est-on obligé de faire ramoner son poêle à bois ?

Vous possédez un poêle à bois ou vous songez à en acheter un ? Vous vous posez alors certainement de multiples questions comme : faut-il faire ramoner son poêle, c’est-à-dire enlever les dépôts et la suie s’étant accumulés sur les parois de son conduit notamment ? Bonne nouvelle, nous avons la réponse !
Lisez ce qui suit pour en savoir plus…

Le ramonage d’un poêle à bois est-il obligatoire ?

Oui, le ramonage de votre poêle à bois, et plus particulièrement de son conduit, est obligatoire et doit, de plus, être réalisé par un professionnel agréé. Pourquoi ? Tout simplement afin d’être en conformité avec la loi, mais également avec votre assurance. Car, en cas d’incendie par exemple, cette dernière peut vous demander des attestations de ramonage.
En cas de non-présentation de celles-ci, votre compagnie d’assurance peut tout bonnement refuser de vous rembourser.

L’obligation de faire ramoner son poêle à bois fait l’objet d’un arrêté municipal ou préfectoral. Les conditions peuvent donc changer d’une commune à une autre. Cependant, ce sont en général deux ramonages annuels qui doivent être effectués, l’un en période de chauffe et l’autre en dehors. Que vous soyez propriétaire de votre logement ou locataire, vous devez donc faire ramoner votre poêle.

Un locataire manquant à cette obligation peut écoper d’une amende d’un montant de 45 euros. Le ramonage, quant à lui, peut coûter de 20 à 40 euros (voire plus) en moyenne selon les entreprises.

Pourquoi faire ramoner son poêle à bois ?

Pour que le fonctionnement de votre poêle à bois soit optimal et que votre appareil dure le plus longtemps possible, le faire ramoner est essentiel.
Le ramonage permet également de réduire les risques d’incendie souvent causés par des conduits trop encrassés.
Ce sont aussi généralement ces derniers qui sont responsables d’intoxications au monoxyde de carbone.

Le ramonage d’un poêle à bois est également important pour limiter la consommation énergétique. Plus il est entretenu et plus un poêle offre un bon rendement, une belle combustion et, par conséquent, une consommation d’énergie la plus basse possible.

Ramoner un poêle à bois est donc essentiel pour :
– Votre sécurité et celle de vos proches ;
– Limiter votre consommation énergétique ;
– Être protégé par votre assurance en cas d’incendie.

Comment le ramonage d’un poêle à bois se fait-il ?

Le ramonage de votre poêle à bois se fait manuellement et peut être réalisé de deux façons. Il peut s’agir d’un nettoyage simple, c’est-à-dire que seul le conduit du poêle est nettoyé. Il peut aussi s’agir d’un nettoyage complet. Dans ce cas, l’ensemble de l’appareil est nettoyé. Le ramonage se fait en plusieurs étapes :

1) La préparation du ramonage : protection des sols, nettoyage des cendres du poêle… ;
2) Le ramonage du conduit : introduction, dans le conduit, du hérisson monté sur une voire deux cannes, mouvement de va-et-vient pour faire tomber la suie… ;
3) L’entretien du poêle à bois : nettoyage avec brosse métallique, balayage/aspiration des résidus…

Des kits sont vendus dans le commerce pour ramoner les poêles et autres appareils. Cependant, ils ne remplacent pas un ramonage effectué par un expert. Ils permettent simplement de nettoyer votre appareil et le conduit entre les interventions annuelles obligatoires.

En résumé : oui, le ramonage de votre poêle à bois est obligatoire que vous soyez locataire ou propriétaire. Il doit être effectué par un professionnel agréé afin que vous puissiez bénéficier d’une couverture en cas d’incendie ou autres.
Le ramonage est synonyme de plus de sécurité, de meilleur rendement et d’économies énergétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *