Habitat durable

Le bois, un matériau naturel pour construire une maison saine et durable

Malgré de très nombreux atouts, l’utilisation du bois pour la construction des maisons individuelles ne progresse que lentement en France, en raison de préjugés tenaces concernant ce matériau. Bilan carbone, confort, construction économique, entretien réduit, quels sont les différents atouts des constructions à ossature bois ?

La maison en bois gagne du terrain en France

En 2000, sur le sol français, les constructions de maison en bois ne dépassent pas 5 %. Près de deux décennies plus tard, ce pourcentage monte à plus de 11 %, notamment grâce à l’offre toujours plus diversifiée et à des arguments de poids de la part des acteurs du marché.

Ce chiffre est évidemment bien loin de ceux qu’on enregistre dans certains pays scandinaves ou encore outre-Atlantique, notamment au Canada et aux États-Unis. Dans ces pays où ce matériau biosourcé est traditionnellement employé dans le bâtiment, on n’hésite pas à investir dans une maison faite de bois.

Toutefois, comme le souligne ce constructeur maison bois, même si la France est le pays où le béton est roi, celui-ci perd indéniablement du terrain en réseau de son bilan écologique catastrophique. En effet, l’utilisation du bois pour construire des habitations est bien plus respectueux de l’environnement que la production de béton.
En outre, si le bois s’impose de plus en plus dans l’immobilier neuf, c’est tout simplement parce qu’il séduit un public toujours plus exigeant en termes de qualité de vie, de respect de l’environnement et de coût de construction.

Quels sont les atouts du bois pour la construction de maison ?

En France, l’utilisation de n’importe quel matériau dans le BTP est soumise à des normes très strictes. Ainsi, qu’il s’agisse de ciment, de béton, de bois ou encore de terre, les exigences françaises sont drastiques notamment pour tout ce qui touche aux performances énergétiques, à la qualité architecturale, à la durabilité, à l’entretien, à la résistance à l’eau et à la chaleur, etc.

Le bois utilisé est-il résistant ?

Bien des Français imaginent que les maisons ossature bois (MOB) ne durent pas aussi longtemps que les habitations édifiées en parpaing ou en pierre par exemple. Pourtant, traditionnellement, la plupart des habitations ont été bâties pendant des générations grâce à ce matériau, y compris pour la construction d’édifices imposants comme les cathédrales pour les charpentes de maison. Le bois traverse les siècles sans aucune difficulté, dès lors qu’il a été judicieusement choisi.

En effet, ce qui fait la longévité de n’importe quelle maison, c’est le choix des matériaux. Celles qui sont faites de bois n’échappent pas à cette règle. Outre l’essence, celui-ci doit présenter de nombreuses qualités, ainsi qu’une capacité à subir des traitements allant dans le sens d’une plus grande longévité.

Enfin, la solidité des MOB est étroitement liée à la qualité de la conception en elle-même.

Une maison écologique lors de sa construction

Les constructions Maisons Bois sont logiquement bien plus respectueuses de l’environnement que leurs homologues en parpaing.

Ainsi, on estime que l’emploi de ce matériau biosourcé permet :

  • réduire de 80 % la consommation en eau nécessaire ;
  • réduire de 60% l’impact sur le changement climatique ;
  • génère 55% de déchets en moins.

Construire une maison en bois : un gain de temps considérable

La construction d’une maison en bois est nettement plus rapide que celle d’un pavillon traditionnel. Cela s’explique notamment par l’absence de temps de séchage comme imposé dans le cas du béton. En effet, tous les matériaux utilisés lors de l’édification de votre habitation sont déjà secs. Ainsi, il n’est nul besoin d’attendre un mois entre chaque étage, ce qui représente un gain de temps considérable.

En outre, la nature même de ce matériau permet de dimensionner les différents éléments à l’avance en fonction de votre projet immobilier. Le chantier est également nettement moins tributaire des conditions climatiques. Enfin, le nombre d’intervenants est considérablement réduit, limitant ainsi le risque de retard lié à leur multiplication.

Le bois, pour une habitation plus saine pour toute la famille

L’utilisation d’un bois naturel permet d’améliorer la qualité de l’air dans la maison. En effet, l’intérieur des habitations enregistre souvent une forte concentration en polluants atmosphériques et autres COV (composés organiques volatils). Ceux-ci sont dégagés pour l’ensemble des matériaux utilisés dans la construction et dans la finition de chaque logement.
C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) incite les Français à aérer leur maison au moins 15 à 30 minutes chaque jour.

Pour autant, entre chaque période de renouvellement de l’air intérieur, la situation se répète avec des taux de composés organiques volatils en hausse dans l’atmosphère de l’habitation. Dans le cas des logements construits en parpaing par exemple, cette concentration ne cesse d’augmenter, ce matériau constitant une véritable barrière totalement imperméable avec l’extérieur. En revanche, le bois est bien plus sain car il permet à la maison de respirer, contribuant à ce que les COV soient moins présents dans l’air de votre intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *