Habitat durable

Aides financières 2020 : TVA réduite et éco-prêt à taux zéro

Vous souhaitez passer au bois de chauffe ou effectuer des travaux de rénovation énergétique ? Vous vous demandez de quelles aides vous pourriez bénéficier en 2020 ? Éco-PTZ, Ma Prime Rénov’, TVA réduite… Voici un point sur le sujet.

Pour encourager les particuliers à se tourner vers des solutions de chauffage plus écologiques comme le bois de chauffe par exemple ou encore à réaliser des travaux, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA réduite ont été mis en place. Ils font partie des aides financières 2020 dont vous pourriez profiter.

L’éco-PTZ :

Prorogé jusqu’au 31 décembre 2021, l’éco-prêt à taux zéro est un prêt à taux d’intérêt nul qui aide les ménages à financer divers types de travaux de rénovation énergétique. Il s’adresse à tous les propriétaires (et copropriétaires) sans condition de ressources et est dédié aux résidences principales achevées avant le 1er janvier 1990.

Dans la limite de plafonds, l’éco-prêt à taux zéro permet de financier sept types de travaux à réaliser par un artisan ou une entreprise du bâtiment RGE (Reconnue garante de l’environnement) :

– « isolation performante de la toiture ;
isolation performante des murs donnant vers l’extérieur ;
remplacement des fenêtres et des portes-fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur ;
isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert ;
– installation ou remplacement du système de chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire ;
– installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
– installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable. »

La TVA à 5,5 % ou à 10 % :

En 2020, la TVA réduite (5,5 %) pour le chauffage au bois s’applique également aux travaux indissociablement liés à ce mode de chauffage.

Sont donc inclus : (si nécessaire) la mise en place d’un conduit d’évacuation des fumées et l’adaptation de la toiture, la pose de ballons d’hydro-accumulation (installation d’une chaudière bois), le raccordement de la cheminée, la pose du tubage ou encore la remise en état du plafond. La TVA à 10 % s’applique elle aux travaux réalisés dans des logements de plus de deux ans et qui ne font pas partie des interventions éligibles au CITE 2020 (le crédit d’impôt pour la transition énergétique supprimé progressivement par la loi de finances pour 2020).

De même, le taux à 10 % s’applique, en 2020, aux combustibles suivants : granulés et bois bûche.

Offre « Coup de pouce »

Parmi les aides financières 2020, il y a aussi l’offre « Coup de pouce » mise en place par le gouvernement depuis début 2019. Tous les ménages peuvent en bénéficier. Cependant, les primes varient en fonction des ressources.

Deux chartes proposées

Deux chartes existent : « Coup de Pouce chauffage » et « Coup de Pouce isolation ». Les particuliers peuvent en signer une ou bien les deux.

Les primes peuvent varier entre 2 500 euros et 4 000 euros pour une chaudière biomasse performante à 450/700 euros pour un raccordement à un réseau de chaleur EnR&R (« Réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération »).

Les ménages peuvent aussi recevoir 500 à 800 euros de primes pour l’installation d’un appareil de chauffage au bois.

Comment en bénéficier ?

Pour profiter de ces primes, plusieurs étapes sont à suivre : vérifier votre éligibilité, choisir l’opération que vous souhaitez effectuer, choisir une entreprise signataire de la charte adéquate, accepter l’offre avant de signer le devis, signer le devis, faire réaliser les travaux et enfin retourner les différents documents au signataire de la charte ou à son partenaire.

Ma Prime Rénov’ : « Mieux chez moi, mieux pour la planète »

Depuis janvier (2020), le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) et le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah ont fusionné pour donner « Ma Prime Rénov’ ».

Destinée aux propriétaires, cette aide vise à faciliter la rénovation de biens. Les travaux concernés sont les suivants : installation d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique, mise en place d’un équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec une énergie renouvelable (bois…), pose d’une pompe à chaleur, raccordement à un réseau de chaleur ou de froid (au fonctionnement principalement basé sur les énergies renouvelables) et désinstallation d’une cuve à fioul.

Les premières aides seront versées dès avril 2020 et peuvent être cumulées avec d’autres aides. Des conditions sont à respecter pour en bénéficier : ressources plafonnées, logement occupé à titre de résidence principale, habitation achevée depuis plus de deux ans.

D’autres aides sont proposées en 2020. Citons ainsi « Habiter Mieux Sérénité » (Anah), le dispositif Action Logement, les CEE – Certificats d’Économies d’Énergie – comme l’isolation à un euro par exemple ou encore le chèque énergie. N’hésitez pas à vous renseigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *