Chauffer au bois

Poêle à bois : optimiser votre chauffage avec un récupérateur d’air chaud pour poêle

Le poêle à bois est une solution de chauffage écologique et économique de plus en plus plébiscitée par les Français. Le développement de nouveaux filtres à particules fines a même permis de les adapter pleinement à l’usage en zones à très forte population. Cependant, beaucoup de particuliers ignorent encore qu’ils pourraient économiser davantage sur leur facture de chauffage avec un récupérateur d’air chaud.

Qu’est-ce qu’un récupérateur d’air chaud pour poêle à bois ?

Le poêle est une solution de chauffage efficace. Dans la pièce où il est allumé, la température monte rapidement. Elle reste ensuite très agréable tant que le feu est entretenu. Or, un poêle a l’avantage de rendre l’entretien du feu extrêmement facile. Cependant, dès que l’on sort de la pièce où le poêle est installé, on constate une chute importante des températures.

Le poêle à bois est donc une excellente solution de chauffage. Il est écologique, car le bois est une ressource renouvelable et non polluante. Il est économique, car le bois ne coûte pas cher, surtout quand il est prélevé localement. Néanmoins, le poêle à bois a le défaut de ne pas répartir la chaleur dans toute la maison.

Heureusement, c’est exactement le rôle que remplit un récupérateur d’air chaud pour poêle à bois. Il permet de chauffer l’air grâce à la chaleur du poêle, puis de l’envoyer dans les différentes pièces à vivre de la maison. Cela permet d’améliorer encore un peu plus l’efficacité d’une telle solution de chauffage.

Comment fonctionne un récupérateur d’air chaud pour poêle à bois ?

Un récupérateur d’air chaud est une installation relativement simple qui vient se placer sur le conduit d’évacuation des fumées du poêle à bois. La pièce principale du système vient se greffer sur le haut du conduit directement implanté sur le poêle lui-même. C’est grâce à cette partie du récupérateur que l’air est chauffé.

Le récupérateur forme un petit réservoir qui laisse l’air ambiant entrer. L’air est chauffé au contact du tuyau d’évacuation des fumées du poêle à bois. Ensuite, cet air chauffé est envoyé dans un réseau de tuyaux indépendants. Ces tuyaux envoient alors l’air chauffé dans les différentes pièces du logement.

C’est un fonctionnement extrêmement basique, mais qui a largement fait ses preuves. En conservant une consommation de bois identique, il est possible d’augmenter la température de deux à trois degrés dans l’ensemble du logement. Cela permet également de gérer plus précisément la manière dont vous chauffez votre habitation grâce au poêle à bois.

Peut-on installer un récupérateur d’air chaud sur n’importe quel poêle à bois ?

En théorie, un récupérateur d’air chaud peut s’installer sur n’importe quel poêle à bois. Le système est simple et accessible à tous. L’air qui entre en contact avec le conduit d’évacuation ne se mélange jamais aux fumées et il n’y a donc pas de risque majeur à prendre en compte. En revanche, il faut prendre conscience que l’installation d’un réseau de chauffage de ce type vraiment efficace peut s’avérer lourde.

Les travaux nécessaires impliquent d’installer un réseau de tuyaux complets. Ils ne sont pas nécessairement imposants, mais ils demandent du travail, notamment pour les garder invisibles. Il faut également installer les aérations nécessaires dans chaque pièce pour faire circuler l’air. Il est aussi intéressant d’équiper ces trappes pour permettre à chacun de les fermer et de les ouvrir à sa guise.

Enfin, sachez que certains modèles de récupérateur d’air chaud pour poêle à bois ont été développés pour n’être compatibles qu’avec un seul modèle. Quand on ajoute cela à la lourdeur des travaux nécessaires, il est préférable de prévoir l’installation d’un récupérateur pour la réaliser en même temps que l’installation du poêle. Néanmoins, rien ne vous empêche de faire appel à un professionnel pour installer un modèle adapté sur un poêle déjà existant.

Comment entretenir son poêle et son récupérateur d’air chaud ?

L’entretien du poêle et l’entretien du récupérateur d’air chaud sont relativement similaires. Le poêle doit être nettoyé et ramoné chaque année pour des questions de sécurité. C’est pareil pour le récupérateur d’air chaud, mais seulement pour des questions d’efficacité.

Les conduits qui distribuent l’air chaud peuvent se salir pendant l’été et les périodes où ils ne sont pas utilisés. Il faut donc penser à les nettoyer avant de les remettre en marche. Vous pouvez aussi équiper les trappes d’expulsion d’air chaud de filtres à poussière pour les nettoyer juste après le rallumage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *