Energie

Electricité (encore) plus chère à cause de la fin des tarifs réglementés ?

Depuis plusieurs décennies, les prix de l’électricité et du gaz sont réglementés en France, et ce, pour éviter une flambée des prix. Une exception typiquement française qui va disparaître à très court terme et entraîner (encore) une hausse du prix de l’électricité. Tarifs réglementés : qu’est-ce que c’est ? Créés au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz sont fixés et régulièrement mis à jour par les pouvoirs publics, en l’occurrence par le ministère de l’Énergie. Ils permettent alors de temporiser les hausses brutales des énergies à une époque où la France cherche à se reconstruire. Ainsi, depuis un peu plus de sept décennies, ils sont sensés garantir des prix modérés et lisser les éventuelles hausses. De fait, pour se fournir en électricité et en gaz, les Français n’avaient pas le choix du fournisseur et s’adressaient respectivement à EDF et GDF (nouvellement Engie). De même,…