Chauffer au bois

Pelletronic Touch Ökofen: une touche d’innovation sur les chaudières à granulés

Réguler une chaudière à bois par Internet ? Avec Pelletronic Touch rien n’est plus simple ! Ökofen, la marque autrichienne de chaudières automatiques à granulés ne cesse de surprendre ses consommateurs ainsi que les jurys internationaux. Pour en savoir plus sur Pelletronic Touch Ökofen, cliquez ici ! Pilotage du bout des doigts Pelletronic Touch, le nouvel accessoire de la marque Ökofen propose à ses clients de «piloter leur chaudière du bout des doigts» ! Ce régulateur électronique avec écran tactile haute définition, est fabriqué en vue de simplifier au maximum le maniement de votre chaudière à granulés. Avantages technologiques Ergonomique et très design, Pelletronic Touch est équipé d’un écran extra tactile, et, selon le fabricant, «apporte plus de convivialité pour la gestion de votre chaudière». Optimisé par plusieurs logiciels, cet appareil dispose d’un module de pilotage on line par Internet et d’un programmateur horaire du chauffage et de l’eau chaude…

Chauffer au bois

Micro-génération: l’autonomie énergétique de votre logement !

Faire de l’électricité avec une chaudière à bois domestique, c’est désormais possible. La micro-cogénération révolutionne la production d’énergie des maisons de particuliers. Pour en savoir plus sur les avantages et inconvénients de ce concept innovant relativement nouveau en France, suivez le lien: http://www.se-chauffer-au-bois.com/blog/micro-generation-lautonomie-energetique-de-votre-logement/

Chauffer au bois

Une nouvelle centrale biomasse à Angers

Bâtie sur le socle de l’ancienne usine d’incinération de la Roseraie à Angers,  cette centrale à cogénération produira à la fois de l’électricité et du chauffage à partir de bois. L’installation alimentera en chauffage des bâtiments publics ainsi que des logements du quartier Orgemont. Dès l’automne 2012, cette nouvelle centrale biomasse va chauffer l’équivalent de 13 000 logements particuliers d’après Christian Labeyrie, directeur régional de Dalkia, maître d’œuvre du projet.

Chauffer au bois

NextEnergies devient producteur d’énergie grâce à la biomasse

NextEnergies va installer une chaudière biomasse de 15 MW dans l’usine HCI, Groupe Eurial, à Herbignac (44). NextEnergies concrétise ainsi sa nouvelle offre commerciale et devient producteur d’énergie verte. L’entreprise malouine financera l’ensemble du projet, fournira la chaudière et tous les équipements annexes, organisera l’approvisionnement en combustible et assurera le fonctionnement de l’installation pendant une durée de 15 ans. Avec ce projet, NextEnergies étend son activité et s’ouvre de nouvelles perspectives de développement. NextEnergies apporte à ses clients une solution complète – conception, réalisation, combustible, maintenance, financement – et leur fait bénéficier de son expérience des chaufferies bois industrielles. Cette solution permet aux industriels de se décharger totalement des problématiques d’achat d’énergie pour se consacrer entièrement sur leur cœur de métier. La chaudière d’HCI fournira 100 000 tonnes de vapeur à la pression de 15 bar requis par les process industriels de pasteurisation du lait et de fabrication de mozarella. 30…

Chauffer au bois

Poujoulat construit une usine de bois énergie

Le groupe « Cheminées Poujoulat », 1er fabricant européen, a investi plus de 10 millions d’euros dans la création d’une usine de production de bûches. Ce projet emploiera une cinquantaine de personnes. Le leader européen Poujoulat vient de débuter la construction d’une usine de fabrication de bûches de bois. Cette nouvelle structure implantée à Buzançais (Indre) permet au groupe de rester proche de son site de production de cheminées industrielles Beirens. Pour financer ce projet de 10,6 millions d’euros, Poujoulat s’appuie sur ses fonds propres et sur l’augmentation du capital de sa filiale Euro Energies au profit du Crédit Mutuel de l’Ouest. Le marché de la buche de bois est en plein essor Le développement des installations de poêles à bois et de chaudières profite aux petits exploitants forestiers. Le groupe commercialise déjà des granulés, des bûches de bois densifié et des allume-feux sous les marques Crépito et Woodstock. Avec ce projet,…

Chauffer au bois

Le bois énergie, une alternative au nucléaire ?

Un nouveau projet d’alternative au nucléaire prendra forme en 2013 dans la Nièvre, en Bourgogne. Soutenue par ERSICA et les collectivités territoriales et publiques, une centrale électrothermique, une unité de granulation et une scierie de résineux verront le jour dans cette région. Portées par le respect de l’environnement, ces installations produiront de l’électricité et des biocombustibles sous forme de pellets (granulés de bois) permettant de se substituer aux énergies fossiles et (en partie) à l’énergie nucléaire. Le nucléaire en France représente environ 80 % de la production électrique du pays. Ce projet représente ainsi une opportunité indéniable pour la filière bois énergie. Les travaux débuteront fin 2011 au pôle industriel de Sardy-Lès-Epiry. La première étape sera de construire une centrale de cogénération. Elle sera alimentée par du bois naturel (connexes de scieries, bois forestiers résineux et feuillus) et du bois en fin de vie (non dangereux, provenant notamment de centres…

Chauffer au bois

Un important réseau de chaleur bois inauguré à Saint-Astier (24)

Lundi 31 janvier, la plus grosse chaufferie bois de Dordogne et son réseau de chaleur ont été inaugurés à Saint-Astier. Ce réseau va alimenter une école, un collège et son gymnase, une piscine couverte, un hôpital local et des logements. Cette installation qui pourrait chauffer l’équivalent de 600 logements est la 31ème chaufferie fonctionnant au bois dans le département. Le combustible sera issu des déchets d’une scierie située à proximité et de plaquettes forestières.

Chauffer au bois

Soissons va chauffer un quartier à la biomasse

La ville de Soissons va remplacer une ancienne installation fonctionnant au gaz et au fioul lourd par une nouvelle chaudière biomasse. C’est Cofely (GDF SUEZ) qui va concevoir, réaliser, financer et exploiter pendant 11 ans la nouvelle chaudière bois. Cette nouvelle installation d’une puissance de 5 MW alimentera les 6km du réseau de chaleur du quartier de Presles. Ce quartier, composé de bâtiments communaux, de centres commerciaux, de logements collectifs et d’établissements scolaires représente l’équivalent de 2 000 logements. Le projet prévoit également le raccordement d’autres projets en cours. 9 700 tonnes de bois par an, essentiellement des plaquettes forestières, seront nécessaires pour alimenter la chaudière. La nouvelle chaufferie bois, qui sera mise en service en janvier 2012, permettra d’économiser 95 200 tonnes de Co2 sur les 11 ans du contrat. L’investissement, supérieur à 7,3 millions d’euros sera financé en partie par le « Fonds Chaleur ».

Chauffer au bois

L’hôpital de Périgueux passe à la biomasse pour son chauffage.

Les 24.000 m² de nouvelles surfaces de l’hôpital rendent inopérante l’ancienne chaudière. A l’issue d’un appel d’offre, c’est Cofely (GDF SUEZ) qui prendra en charge la conception, la réalisation et l’exploitation de la nouvelle chaudière biomasse. Cette gestion s’effectue dans le cadre d’un partenariat public-privé de 22 ans. L’installation d’un montant de 5,5 millions d’€ a reçue le soutien de l’ADEME. La nouvelle installation biomasse est composée de deux chaudières. L’une fonctionnera avec des plaquettes forestières et l’autre avec des broyats de palettes. La puissance totale de l’installation est de 5,6 MW. Le système est complété par deux chaudières mixtes d’une puissance de 10 MW pour faire face aux périodes de pointe. Cette nouvelle installation permettra de produire en moyenne sur une année 90 % de la chaleur grâce à de la biomasse. La société AES lui fournira chaque année 11 000 tonnes de bois. Cette nouvelle chaudière biomasse permettra…