Chauffer au bois

STOP aux idées reçues sur… le poêle à bois !

Si le poêle à bois est un mode de chauffage qui existe depuis de nombreuses générations, les appareils ont su évoluer pour aujourd’hui, offrir une performance nettement supérieure, avec des rendements thermiques allant jusqu’à 85 %, voire 90 % avec un poêle de masse à bûches… alors qu’ils ne sont que de 40 à 60 % pour les appareils de plus de 10 ans.

L’heure est donc venue de revenir sur les idées reçues qui persistent autour du poêle à bois.

Idée reçue n° 1 : « c’est cher à l’utilisation »
FAUX !

Au-delà de l’achat du poêle à bois qui reste un investissement, (même s’il est aidé notamment grâce à la prime énergie), son utilisation est une solution très économique : en effet, contrairement au prix du gaz de ville ou de l’électricité, le prix du bois de chauffage a tendance à être stable.

Depuis le 1er janvier 2014, l’achat de bois densifié, de bois reconstitué et de bois bûche bénéficient d’un taux de TVA à 10 %. L’article de loi vous donne des précisions sur les modalités du taux appliqué à l’achat de bois.

Idée reçue n° 2 : « on ne peut pas régler le chauffage »
FAUX !

Les nouveaux poêles à bois permettent de jouer sur la quantité d’air dans le foyer dans le but de régler aussi bien l’intensité du feu que la durée de combustion. Cette souplesse est appréciable : au fil des saisons, vous pouvez ainsi modifier votre chauffage en fonction de la température extérieure et ainsi vous assurer une réelle économie.

À noter qu’après avoir acheté du bois de chauffage, vous êtes totalement indépendant énergétiquement parlant.

Idée reçue n° 3 : « son entretien est contraignant »
FAUX !

Si l’entretien d’un poêle à bois permet d’augmenter sa capacité et sa durée de vie, il n’est pas contraignant si l’on suit les bonnes pratiques du chauffage au bois, à savoir utiliser correctement un combustible approprié. Dans ces cas-là, seule la visite annuelle obligatoire d’un professionnel qualifié sera à effectuer.

Quelques mesures d’entretien de votre poêle à bois (nettoyage des vitres, niveau de cendres à maintenir et ramonage du conduit) sont à prévoir pour assurer sa longévité.

Idée reçue n° 4 : « il ne peut pas être installé en appartement »
FAUX !

Le poêle à bois n’est pas une solution réservée exclusivement aux maisons : il est tout à fait possible d’installer un appareil de ce type dans un appartement. Il suffit simplement de suivre la réglementation en vigueur et obtenir l’autorisation de la copropriété pour la création de nouveaux conduits d’évacuation.

À noter qu’une installation de poêles à bûches suppose d’avoir un espace – au sec et à proximité de l’appareil — dédié au stockage du bois de chauffage.

Idée reçue n° 5 : « il s’alimente avec n’importe quel bois »
FAUX !

Pour profiter de toute la performance d’un poêle à bois, il est impératif de choisir un combustible adapté. Pour cela, optez pour le chêne, le hêtre ou le charme aux pouvoirs calorifiques élevés. Prenez garde aux prix trop attractifs qui peuvent cacher du bois vert, donc humide.

Pour davantage de sécurité, privilégiez un fournisseur adhérant à la charte « France Bois bûche »

Alors, prêt pour acheter un poêle à bois ? Et pourquoi ne pas le faire en ligne ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *