Chauffer au bois

Comment entretenir un poêle à granulés ?

Pour profiter de votre poêle à pellets le plus longtemps possible et afin qu’il offre des performances optimales, il est essentiel de bien l’entretenir. Mais qu’inclut l’entretien de votre poêle à granulés ? Comment procéder ? Faut-il forcément faire appel à un professionnel ? Nous répondons à toutes ces questions et vous proposons divers conseils.

Entretien d’un poêle à granulés : quelques règles de base

Vous possédez un poêle à granulés aussi appelé poêle à pellets ? Il est essentiel de bien l’entretenir. Mais avant de vous lancer dans le nettoyage de votre poêle et dans la vérification de son bon état, il convient de respecter des consignes de sécurité. Tout d’abord, veillez à ce que votre poêle soit éteint et même débranché. Ensuite, vérifiez qu’il est bien froid. Si ce n’est pas le cas, attendez qu’il refroidisse complètement avant de procéder à son entretien. Une fois que vous avez bien vérifié ces éléments, vous pouvez vous lancer dans le nettoyage de votre appareil. Éloignez enfants et animaux pour plus de tranquillité et suivez les diverses étapes ci-après.

Les étapes de l’entretien d’un poêle à granulés

Entretenir votre poêle à bois ne se fait pas n’importe comment, vous devez ainsi suivre diverses étapes.

Le nettoyage de la chambre de combustion et du cendrier

Nettoyer la chambre de combustion — zone où se produit la combustion grâce à la rencontre de l’air (carburant), du feu et du combustible — est nécessaire. Pour ce nettoyage, employez par exemple une petite balayette afin d’enlever les suies accumulées sur les parois.
Pensez également à vider le cendrier. Évitez d’utiliser votre aspirateur classique, car il pourrait endommager votre appareil.
Le nettoyage de la chambre de combustion et celui du cendrier doivent être faits régulièrement.

Le nettoyage du brûleur

Le brûleur permet de régler la combustion. Or, s’il est encrassé, l’air de combustion et l’air chaud d’allumage ne passent plus. Vous pouvez alors rencontrer divers problèmes avec votre appareil d’où l’absolue nécessité de le nettoyer régulièrement. Si besoin, grattez les dépôts avec un outil adapté qui n’abîmera pas le brûleur. Selon les modèles, il peut y avoir une bougie d’allumage qui doit elle aussi être nettoyée régulièrement.

Le nettoyage de la vitre

L’entretien de votre poêle à bois passe aussi par le nettoyage de sa vitre. Vous pouvez le faire avec un chiffon doux humide, par exemple. Les tâches persistent ? Des produits spéciaux existent. Suivez bien les recommandations de la notice d’utilisation et faites attention aux éléments métalliques et autres joints. Votre chiffon ou du papier journal humide plongé dans les cendres peut aussi permettre de nettoyer la vitre sans la rayer.

Le nettoyage de l’extérieur de l’appareil

L’extérieur de votre poêle à bois est également à entretenir, car de la poussière peut s’accumuler sur ce dernier. Utilisez simplement un chiffon doux, humidifié ou non, et nettoyez délicatement votre appareil. Ainsi, votre poêle, qui en plus d’être un appareil de chauffage est également un élément de décoration à part entière, gardera une belle apparence pendant de nombreuses années.

Le ramonage du conduit

Si les opérations citées précédemment peuvent être réalisées par vous, le ramonage du conduit est lui à confier à un professionnel. Ce ramonage doit être fait deux fois par an et il est synonyme de sécurité.
Le premier ramonage est à faire hors de la période de chauffe tandis que le deuxième ramonage est à faire pendant cette dernière.
Ne procédez jamais vous-même au ramonage du conduit (sauf si c’est votre métier bien entendu !). Il existe des produits pour nettoyer les conduits, mais ils ne valent pas les ramonages mécaniques effectués par des experts conformément à la réglementation en vigueur.

Le nettoyage des canaux de circulation des fumées

Les canaux de circulation des fumées doivent eux aussi être entretenus de façon régulière. Pour ce faire, l’emploi d’un goupillon est nécessaire. Cette opération est également à confier à un professionnel qui aura les outils adéquats et fera un nettoyage en bonne et due forme. Ce nettoyage est essentiel, car ces canaux permettent d’augmenter la récupération de la chaleur.

Les grilles doivent aussi être nettoyées tout comme les orifices de ventilation qui peuvent être obstrués. Le circuit d’alimentation des pellets peut aussi être poussiéreux, il faut donc le dépoussiérer régulièrement.
Et notez bien, le poêle doit être entretenu une fois par an tandis que le conduit d’évacuation des fumées doit être ramoné deux fois par an, des opérations à confier à un expert.

Vous souhaitez commander des granulés/pellets pour votre poêle à bois et cherchez
un fournisseur de confiance ? Rendez-vous sur lemarchedubois.com.
En quelques clics seulement, trouvez un professionnel à proximité de chez vous et faites-vous livrer des granulés afin de profiter de la chaleur de votre poêle tout au long de la saison froide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *