Chauffer au bois

L’humidité du bois de chauffage influe sur son pouvoir calorifique

Nombreux sont ceux qui choisissent le bois de chauffage comme solution pour chauffer leur habitation. Mais saviez-vous que pour le choisir, divers éléments sont à prendre en compte ?
C’est notamment le cas du taux d’humidité du bois, car celui-ci est étroitement lié à son pouvoir calorifique.

Qu’appelle-t-on « pouvoir calorifique » et « humidité du bois » ?

Selon la définition de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), « le pouvoir calorifique représente la quantité d’énergie contenue dans une unité de masse de combustible. On distingue le PCS (pouvoir calorifique supérieur) et le PCI (pouvoir calorifique inférieur). [Le PCS désigne] l’énergie dégagée par la combustion du bois en récupérant la chaleur latente de la vapeur d’eau produite par la combustion. [Le PCI, quant à lui, est] l’énergie dégagée par la combustion du bois sans récupérer la chaleur latente de la vapeur d’eau produite par la combustion ». L’humidité du bois, quant à elle, « représente la teneur en eau de ce combustible [et est] une donnée capitale pour la détermination du PCI ».

PCI : tableau comparatif des essences de bois

Vous souhaitez connaître le pouvoir calorifique inférieur (PCI) des diverses essences de bois utilisées pour le chauffage ?
Voici un tableau comparatif avec d’une part, les feuillus et d’autre part, les résineux :

Feuillus

PCI en kWh/tonne

Peuplier 4 890
Aulne 4 910
Charme 4 970
Bouleau 5 020
Frêne 5 090
Chêne 5 040
Hêtre 5 140
Orme 5 170
Châtaignier 5 190
Acacia 5 270

 

Résineux

 

PCI en Kcal/kg

Épicéa 5 260
Douglas 5 290
Sapin 5 320
Pin sylvestre 5 350
Pin maritime 5 350
Mélèze 5 400

À savoir sur le taux d’humidité du bois

Nous l’avons dit en introduction, le pouvoir calorifique du bois de chauffage est étroitement lié à son taux d’humidité.
Celui-ci doit idéalement être inférieur à 20 %. Car, plus le bois est humide et plus il puise de calories pour se sécher avant de chauffer votre maison ou bien votre appartement.
À noter : deux ans de séchage (minimum) sont nécessaires pour que le taux d’humidité du bois avoisine les 20 %.
Pour le mesurer, rien de plus facile avec notre humidimètre pour bois de chauffage !

Outre le taux d’humidité, divers autres éléments sont à considérer lors de lachat de bois de chauffage.

 

Vous souhaitez acheter du bois de chauffage ?
Trouvez un fournisseur professionnel et fiable près de chez vous sur lemarchedubois.com.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *