Chauffer au bois

Pourquoi ne doit-on pas brûler de résineux ?

Qui n’apprécie pas le côté agréable, chaleureux et esthétique du chauffage au bois ? Mais attention, toutes les essences ne se valent pas et toutes ne peuvent donc pas être employées pour alimenter vos flambées.
L’utilisation des résineux, par exemple, n’est recommandée que pour l’allumage des feux. Pour quelles raisons ?

Bois de chauffage : qu’appelle-t-on « résineux » ?

Avant d’expliquer pourquoi il ne faut pas brûler de résineux, il convient de définir ce terme.

Tout d’abord, il faut savoir que l’on distingue deux grandes familles d’arbres : les feuillus et les conifères ou résineux. Les conifères, pour la plupart, possèdent dans leurs écorces ce que l’on nomme des cellules sécrétrices de résines. Ce sont ces dernières qui expliquent qu’ils sont couramment désignés par l’appellation « résineux ».

Le douglas, l’épicéa commun, le pin maritime, le pin sylvestre ou encore le sapin pectiné font partie de la famille des conifères/résineux. On en trouve en montagne comme en bord de mer, par exemple.

Pourquoi ne faut-il pas les utiliser comme bois de chauffage, mais simplement comme bois d’allumage ? Il y a en fait plusieurs raisons à cela.

Pourquoi ne doit-on pas brûler les résineux ?

Tout d’abord, il faut savoir que les bûches de résineux sont moins denses que celles des feuillus. Elles brûlent donc plus vite et ont un pouvoir calorifique faible.

Ensuite, choisir des résineux comme bois de chauffage pour votre habitation peut être dangereux notamment à cause des risques de projections.

De plus, pour brûler des résineux, il faut une température très élevée dans le foyer. Or, pour obtenir une telle température, ce n’est pas toujours simple puisqu’il faut réunir diverses conditions : un bois sec, de petites bûches, de l’air comburant (c’est-à-dire l’air acheminé à l’intérieur de l’appareil), un appareil performant et fermé…

Ce n’est pas tout ! La résine de ce type d’arbres encrasse bien plus le foyer et les conduits que les essences d’arbres feuillus. Et vous le savez certainement déjà, un appareil encrassé est moins performant et augmente fortement les risques d’incendie.

Enfin, tous les bois, et particulièrement les résineux, créent des dépôts de créosote. Or, une trop grande quantité de cette substance hautement inflammable dans les conduits peut créer un bouchon et provoquer, par la même occasion, une intoxication par monoxyde de carbone.


Les résineux : à réserver pour le démarrage du feu

Comment choisir son bois de chauffe quand on ne s’y connaît pas ? Lire nos conseils

Si pour une raison ou pour une autre, vous souhaitez vraiment utiliser des résineux dans votre appareil de chauffage au bois, ne le faites que pour démarrer votre feu. Puisque le bois de résineux chauffe rapidement et brûle vite, il ne devrait en effet être utilisé que pour l’allumage.

Ensuite, pour alimenter les flammes et entretenir votre feu, optez pour du bois de feuillus (chêne, orme, frêne…).

Enfin, n’oubliez pas que les bois peints et vernis sont à proscrire. Si vous souhaitez vous débarrasser de vieux jouets ou encore de meubles, ne les utilisez donc pas pour votre feu. Préférez les envoyer dans une déchetterie.

Et vous, quelle essence de bois préférez-vous utiliser ? Quel type d’appareil possédez-vous dans votre habitation ?
N’hésitez pas à partager vos conseils et avis en commentaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *