Chauffer au bois

Découvrez les labels autour du chauffage au bois !

Pour être certain(e) que le bois de chauffage ou le matériel que vous achetez est de qualité et respectueux de l’environnement, vous pouvez vous fier aux divers labels qui existent. Aujourd’hui, nous vous proposons d’en découvrir davantage au sujet de Flamme Verte, Quali’BOIS et des certifications NF…

Le label Flamme verte

Qu’est-ce que cette fameuse « Flamme Verte » ? Il s’agit en fait d’un label de qualité géré par le SER (Syndicat des énergies renouvelables). Sont concernés par celui-ci : les appareils indépendants de chauffage au bois comme les foyers fermés et inserts, les poêles à bois et à granulés, les cuisinières et les chaudières domestiques.

C’est en 2000 que le label Flamme Verte est lancé avec le soutien d’UNICLIMA (Syndicat des Industries Thermiques, Aérauliques et Frigorifiques) et de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie).

Quel est le principal objectif du label Flamme Verte ? Encourager l’adoption du chauffage au bois et d’appareils alliant performance et conception en adéquation avec divers critères. Ainsi, les fabricants signataires de la charte Flamme Verte s’engagent à proposer des appareils au rendement élevé et aux faibles émissions polluantes.

En plus de 15 années, le label Flamme Verte a permis de nombreuses améliorations dans le monde du chauffage au bois. Les rendements énergétiques des appareils ont par exemple augmenté de 30 %. Les émissions de monoxyde de carbone ont quant à elles été divisées par plus de trois. Les particules fines ont elles aussi diminué de façon considérable.

L’appellation Quali’BOIS

Autre label soutenu par l’ADEME, les Espaces Info Énergie, EDF, ENGIE, PRIMAGAZ ainsi que par les collectivités territoriales, Quali’BOIS permet au consommateur de savoir que l’entreprise spécialisée dans l’installation de systèmes de chauffage qu’il contacte est une référence en matière de chauffage au bois. Quali’BOIS a été créé par l’Organisme de qualification des énergies renouvelables (Qualit’EnR).

Deux modules différents existent. Le module « eau » concerne les appareils de chauffage raccordés au réseau hydraulique, à la puissance inférieure ou égale à 70 kW et alimentés par ce que l’on nomme des « biocombustibles » (bûches, granulés, plaquettes…). L’autre module – « air » – concerne les appareils indépendants (inserts…).

Les entreprises labellisées Quali’BOIS prouvent, entre autres, leurs compétences et leur implication dans le domaine des énergies renouvelables. Leurs clients, quant à eux, ont l’assurance de faire appel à des professionnels fiables et concernés par l’environnement.

Les certifications NF

Vous avez certainement déjà entendu parler des certifications NF parmi lesquelles on trouve la marque NF Bois de chauffage (marquage NF 332). Créée par l’ADEME et délivrée par l’AFNOR (Association française de normalisation), elle est la preuve que tel ou tel bois de chauffage respecte diverses caractéristiques.

Ainsi, un bois de chauffe certifié NF Bois de chauffage doit respecter plusieurs critères comme les essences (trois groupes existent et la classification se fait selon le pouvoir calorifique de chaque essence), le taux d’humidité et les quantités livrées.

Autre norme : la NF Granulés Biocombustibles. Elle concerne les granulés de bois mais aussi ceux d’origine agricole. Ainsi, le consommateur sait s’il achète du bois premium, standard ou industriel. Si les granulés sont d’origine agricole, l’acheteur peut savoir s’ils sont Agro+ ou Agro.

Avec la norme  NF Granulés Biocombustibles, diverses caractéristiques sont certifiées comme :

  • les dimensions ;
  • le pouvoir calorifique
  • le taux de cendres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *