Energie

3000 euros pour remplacer sa chaudière au fioul contre un chauffage au bois

Une aide pouvant atteindre 3000 euros pour passer du chauffage au fioul au chauffage bois, c’est l’une des quatre mesures annoncées ce jour par Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Des aides en faveur du chauffage au bois et autres énergies renouvelables

Dans une interview donnée au journal Libération et parue ce jour, le ministre de la Transition écologique et solidaire dévoile quatre mesures phares visant à concrétiser l’accord de Paris.

Outre l’extension de la prime à la casse pour les voitures les plus polluantes et la transformation du Cite (crédit d’impôt pour la transition énergétique) en prime, deux de ces mesures concernent l’énergie, et plus particulièrement le chauffage au bois :

  • l’extension du chèque énergie ;
  • une aide pouvant atteindre 3000 euros pour remplacer sa chaudière au fioul polluante pour un chauffage utilisant une énergie renouvelable, notamment le bois de chauffage.

Chèque énergie étendu à tout le territoire

Après une expérimentation de plusieurs mois dans quatre départements de métropole, le chèque énergie va être étendu. L’objectif est de permettre aux ménages aux revenus les plus faibles de payer leur facture d’énergie. Son accès va être simplifié avant d’être revalorisé en 2019 pour atteindre 200 euros en moyenne. Cette mesure inclut bien évidemment le chauffage au bois.

Prime pour remplacer sa chaudière au fioul contre un chauffage au bois

Dans le cadre de l’accord de Paris, la France s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Pour y parvenir, Nicolas Hulot ne se contente pas d’inciter les entreprises à opter pour les énergies renouvelables. En effet, sa quatrième mesure, et non des moindres, vise à permettre aux particuliers qui se chauffent au fioul, d’abandonner cette énergie coûteuse et polluante au profit d’une ressource propre et renouvelable.

Ainsi, le ministre de la Transition écologique et solidaire a indiqué que, par le biais de « certificats d’économie d’énergie », l’objectif est de proposer une aide pouvant atteindre 3000 euros pour permettre de troquer sa chaudière au fioul pour un chauffage propre, notamment le bois de chauffage.

Si les modalités n’ont toutefois pas encore été précisées par Nicolas Hulot, on sait d’ores et déjà que cette aide sera en place pour 2018. Une belle opportunité en devenir d’opter pour le bois ou les granulés pour se chauffer de manière écologique et surtout, en réduisant sa facture énergétique face à une électricité toujours plus chère et au fioul toujours aussi polluant.

2 comments

  1. Christophe Post author

    Merci pour ces remarques tout à fait pertinentes.

    Effectivement, l’une des mesures n’a pas été énumérée dans cet article car elle ne concerne pas directement le bois de chauffage. Il s’agit de la prime à la reconversion pour les véhicules les plus polluants.

    Quant aux modalités de transformation du CITE en prime et de son attribution, le gouvernement n’a encore fait aucune déclaration dans ce sens, mais cela ne saurait tarder dans les semaines à venir. On vous tient au courant via le blog dès que l’on a plus d’informations.

  2. FOUQUET

    Il s’agirait de 4 « mesures phares ». 2 seulement sont décrites.
    Le CITE serait transformé en prime. Modalités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *