Energie

Quelles sont les énergies dites « renouvelables » ?

À l’heure où le sort de notre planète inquiète de plus en plus de personnes, nombreuses sont celles qui souhaitent privilégier les énergies renouvelables. Mais alors, quelles sont-elles ? Il existe en fait cinq familles que voici.

Pourquoi parle-t-on d’énergies renouvelables ?

Les énergies dites renouvelables sont fournies par le vent, par le soleil, par la chaleur de la terre ou encore par les marées. Ces énergies produisent peu voire pas du tout de déchets ou d’émissions polluantes. Elles permettent ainsi de lutter contre le réchauffement climatique (effet de serre).

Les énergies renouvelables aident aussi à mieux gérer les ressources locales et sont utiles pour les emplois. Ce sont « des énergies aux flux inépuisables par rapport aux « énergies stock » tirées des gisements de combustibles fossiles en voie de raréfaction : pétrole, charbon, lignite, gaz naturel ». Et ces fameuses énergies renouvelables sont classées selon cinq familles.

Cinq familles d’énergies renouvelables

La première famille est l’énergie solaire. Il s’agit donc de l’énergie transmise par le soleil qui est pour l’heure une ressource inépuisable. L’énergie solaire peut être employée directement (fenêtres, par exemple) ou bien pour produire de l’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques. L’énergie solaire est la source d’un grand nombre d’autres énergies. Seules les énergies marémotrice, géothermique et nucléaire ne dépendent pas de cette dernière.

L’énergie éolienne est, quant à elle, celle du vent. Puisque le soleil chauffe la terre de façon inégale, des zones de températures et de pression atmosphérique sont créées tout autour de la planète. Ces différences de pression créent des mouvements d’air que l’on nomme couramment « vent ». Avec le vent, on peut faire tourner des éoliennes – composées d’un mât, d’une hélice, d’une nacelle et de lignes électriques – qui sont aujourd’hui relativement répandues puisqu’on en compte environ 4 500 sur le territoire français.

La biomasse fait, elle, référence à toutes les matières organiques vivantes qui peuvent être transformées en électricité, en chaleur ou en biocarburants. Ces dernières incluent aussi bien les céréales que les déchets agricoles, mais aussi le bois. La biomasse est neutre en termes d’émissions de CO2 et permet de traiter/détruire les déchets organiques. Si vous chauffez votre habitation au bois de chauffage, vous avez donc opté pour une énergie renouvelable de la famille des biomasses.

Grâce à la force de l’eau, on peut aussi produire de l’électricité. On parle alors d’énergie hydraulique. Des centrales dédiées ont été créées afin d’utiliser le potentiel de cette ressource précieuse. Grâce à l’action du soleil, l’eau (océans, terre…) s’évapore et se transforme en nuages que le vent déplace. Ces nuages sont à l’origine de précipitations (pluies) qui permettent d’alimenter les rivières, lacs et autres. L’hydroélectricité est, en France, employée depuis la fin du 19e siècle. Le groupe EDF (Électricité de France), à lui seul, n’exploite pas moins de 640 barrages. Économique, sans émission de gaz à effet de serre, disponible immédiatement, l’énergie hydraulique cumule les atouts.

La dernière famille des énergies renouvelables est la géothermie. Il s’agit ici d’utiliser la chaleur de la terre.« L’utilisation des ressources géothermales se décompose en deux grandes familles : la production d’électricité et la production de chaleur. En fonction de la ressource, de la technique utilisée et des besoins, les applications sont multiples. »

Les énergies renouvelables se classent donc en cinq familles. Parmi ces dernières, on trouve les biomasses dont le bois fait partie. Si vous souhaitez opter pour le bois de chauffage, ou que vous l’avez déjà fait, vous avez donc fait le choix d’une énergie renouvelable saine et naturelle.

Et si vous recherchez un fournisseur de bois près de chez vous, rendez-vous sur lemarchedubois.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *