Actualité du site

Stère ou m3 ? Attention au volume vendu !

Lorsque l’on choisit d’acheter son bois de chauffage au « noir », l’un des nombreux pièges se situe au niveau du volume vendu.
Entre stère et m3, les arnaqueurs jouent sur une compréhension relativement floue de ces mesures.

L’unité de mesure : entre le m3 et le stère

Le décret n°75-1200 du 4 décembre 1975 précise que « le stère est employé pour mesurer le volume du bois de chauffage empilé. L’emploi du stère devra cesser avant le 31 décembre 1977 ». Depuis, et même si de nombreux fournisseurs utilisent encore le stère, le m3 de bois empilé est l’unité de mesure légale.

S’il est communément admis que le stère correspond à 1 m3 de bois empilé, cette correspondance n’est valable que si les bûches mesurent 1 mètre de longueur, qu’elles sont empilées parallèlement et rangées avec soin, d’où de nombreuses confusions.

De ce fait, si la taille de la bûche est inférieure, le volume obtenu diminue également et ne correspond plus au m3 associé au stère. Concrètement, dans le jeu des équivalences, les bûches de 50 cm ne formeront que 0,8 m3, celles de 33 cm, 0,7 m3, etc :

Gare aux arnaques au volume !

Comme le terme « stère » reste encore très utilisé, les arnaqueurs profitent de cette unité pour monter leur commerce.
Jouant avec les longueurs usuelles des bûches – à savoir, 20 cm, 25 cm, 30 cm, 33 cm, 40 cm, 50 cm et 1 m.

Aujourd’hui, les professionnels s’expriment via l’unité légale de vente, le « mètre cube apparent » (m3a), une manière de prendre en considération les tailles et le vrai volume.
Grâce au coefficient d’empilage de bois, les différentes variables – diamètre, longueur, forme des bûches de bois – sont intégrées.

Pour information, ce coefficient est de :
–          1,25 pour les bûches de 50 cm
–          1,36 pour les bûches de 40 cm
–          1,43 pour les bûches de 33 cm
–          1,52 pour les bûches de 30 cm
–          1,67 pour les bûches de 25 cm
–          1,76 pour les bûches de 20 cm

Ainsi, si le stère demeure l’unité habituelle de mesure, sachez que les professionnels appliquent ce coefficient de foisonnement pour toute commande de bûches inférieures à 1 mètre, respectant ainsi le volume demandé.
Le fournisseur de bois de chauffage engagé dans la démarche France bois bûche, (identifiable sur lemarchedubois.com par un logo) établit systématiquement la correspondance entre ces « m3 apparents » et le « stère ».

Mais pour vous épargner le fastidieux calcul, utilisez notre convertisseur stère/m3 pour bois de chauffage.

NOUVEAU: découvrez l’application gratuite « stère/m3 » en cliquant ici.

4 comments

  1. Bibi

    @FOUQUET c’est expliqué : si les bûche de 1 m étaient parfaitement droites, les couper en 2 ne changerait rien et vous auriez raison. Comme en pratique il y a des morceaux courbes (et des départs de branches latérales) en 1m de long l’empilement n’est pas parfait. Si vous les coupez en deux, vous optimisez le stockage. La valeur normalisée est de 0,8. Je trouve ça important (intuitivement j’aurais plutôt pensé de l’ordre de 0,9). après peu importe, si vous pensez que le bois en 1m est moins cher et vous satisfait, pas de soucis.
    Ce qui compte c’est le prix au kWh. Et ça vous ne l’avez que sur le bois densifié, autrement vous ne savez pas trop les proportions de chaque essence. 1 stère de bouleau ça peut être pas cher mais dans tous les cas ça ne chauffera pas beaucoup.

  2. ToM

    Bonjour à toutes et tous,
    Les arracheurs de dents, les garagistes et autres vendeurs de bois ont en commun la même religion… ils fréquentent le même gourou, Arnak 1° !!!!
    L’art et la manière d’enfumer son prochain, de réinventer les lois mathématiques, de se gaver sur le dos de prochain ….
    En effet, côté mathématiques les choses sont limpides; un ou une stère est l’équivalent d’un mètre cube.
    Côté dealer de bois on réinvente …. ainsi une stère de bois coupée en 50CM devient 0,8 M3 !!!!
    On pourrai donc penser que suivant cette logique le prix du bois resterait le même, et bien NON!!! non seulement la stère n’est pas complète mais le prix augmente ….
    C’est là que le bas blesse, en faisant une jonglerie du genre « bonto » avec le M3 et la stère, le vilain du bois nous abuse (l’autocensure m’empêche d’utiliser le bon qualificatif !) .
    J’ai moi-même exercé ce métier du temps où j’avais un dos qui ressemblait à un dos, je n’ai jamais livré et vendu une stère incomplète !!! bien sûr que plus le bois était coupé petit plus le prix montait (travail de coupe et plus grosse densité à la stère le justifiant) .
    C’est pourquoi lorsque vous achetez du bois il faut être très clair sur l’unité utilisée pour la transaction.
    Faites le calcul de la différence de prix entre le prix du mètre cube en 100, en 50 ou en 33 , vous pourrez alors la plupart du temps que l’arnaque est de taille (si j’ose dire …).
    Allez en paix,
    cdt, ToM.

  3. habis

    Pour moi non plus cela n’a jamais été clair. J’ai posé la question plusieurs fois à des « pros » du bois, je n’ai jamais eu de réponse satisfaisante. une fois, un bucheron m’a dit qu’il s’agissait à l’origine d’un prélèvement sur la quantité de bois que faisaient les vendeurs contre le service de coupe. Si cela est vrai, les vendeurs d’aujourd’hui s’autorisent à prélever le service de coupe 2 fois (moins de bois et plus cher à chaque dimension coupée).

  4. FOUQUET

    Bonjour,
    Jusqu’à preuve du contraire, quand on dispose d’une buche d’un mètre de long et qu’on la coupe en deux, on a toujours la même quantité de bois. Je voudrais que soit expliqué clairement le fait que lorsqu’on superpose des buches de 50 cms de long, l’encombrement se trouve réduit de 20 %. Pour l’instant, je n’ai pas compris.
    Autre question : Bien que l’unité de mesure légale soit le Mètre cube, la pratique a conservé le stère comme unité de vente (pour des buches d’un mètre de long). Comment le coefficient d’empilage est-il appliqué et quelle est son incidence sur le prix ?
    C’est clair comme du jus de chique !
    Merçi à celui qui m’expliquera ces subtilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *