Actualité du site

Stère ou m3 ? Attention au volume vendu !

Lorsque l’on choisit d’acheter son bois de chauffage au « noir », l’un des nombreux pièges se situe au niveau du volume vendu.
Entre stère et m3, les arnaqueurs jouent sur une compréhension relativement floue de ces mesures.

L’unité de mesure : entre le m3 et le stère

Le décret n°75-1200 du 4 décembre 1975 précise que « le stère est employé pour mesurer le volume du bois de chauffage empilé. L’emploi du stère devra cesser avant le 31 décembre 1977 ». Depuis, et même si de nombreux fournisseurs utilisent encore le stère, le m3 de bois empilé est l’unité de mesure légale.

S’il est communément admis que le stère correspond à 1 m3 de bois empilé, cette correspondance n’est valable que si les bûches mesurent 1 mètre de longueur, qu’elles sont empilées parallèlement et rangées avec soin, d’où de nombreuses confusions.

De ce fait, si la taille de la bûche est inférieure, le volume obtenu diminue également et ne correspond plus au m3 associé au stère. Concrètement, dans le jeu des équivalences, les bûches de 50 cm ne formeront que 0,8 m3, celles de 33 cm, 0,7 m3, etc :

Gare aux arnaques au volume !

Comme le terme « stère » reste encore très utilisé, les arnaqueurs profitent de cette unité pour monter leur commerce.
Jouant avec les longueurs usuelles des bûches – à savoir, 20 cm, 25 cm, 30 cm, 33 cm, 40 cm, 50 cm et 1 m.

Aujourd’hui, les professionnels s’expriment via l’unité légale de vente, le « mètre cube apparent » (m3a), une manière de prendre en considération les tailles et le vrai volume.
Grâce au coefficient d’empilage de bois, les différentes variables – diamètre, longueur, forme des bûches de bois – sont intégrées.

Pour information, ce coefficient est de :
–          1,25 pour les bûches de 50 cm
–          1,36 pour les bûches de 40 cm
–          1,43 pour les bûches de 33 cm
–          1,52 pour les bûches de 30 cm
–          1,67 pour les bûches de 25 cm
–          1,76 pour les bûches de 20 cm

Ainsi, si le stère demeure l’unité habituelle de mesure, sachez que les professionnels appliquent ce coefficient de foisonnement pour toute commande de bûches inférieures à 1 mètre, respectant ainsi le volume demandé.
Le fournisseur de bois de chauffage engagé dans la démarche France bois bûche, (identifiable sur lemarchedubois.com par un logo) établit systématiquement la correspondance entre ces « m3 apparents » et le « stère ».

Mais pour vous épargner le fastidieux calcul, utilisez notre convertisseur stère/m3 pour bois de chauffage.

 

One comment

  1. FOUQUET

    Bonjour,
    Jusqu’à preuve du contraire, quand on dispose d’une buche d’un mètre de long et qu’on la coupe en deux, on a toujours la même quantité de bois. Je voudrais que soit expliqué clairement le fait que lorsqu’on superpose des buches de 50 cms de long, l’encombrement se trouve réduit de 20 %. Pour l’instant, je n’ai pas compris.
    Autre question : Bien que l’unité de mesure légale soit le Mètre cube, la pratique a conservé le stère comme unité de vente (pour des buches d’un mètre de long). Comment le coefficient d’empilage est-il appliqué et quelle est son incidence sur le prix ?
    C’est clair comme du jus de chique !
    Merçi à celui qui m’expliquera ces subtilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *