Chauffer au bois

Comment choisir ses granulés de bois ? 8 critères à bien regarder

Les granulés ou pellets de bois offrent de multiples avantages. Mais il faut faire attention à divers éléments afin de bien les choisir.

Critère n° 1 : les dimensions des granulés

Vous pensez que tous les granulés font la même taille ? Eh bien, non !

Notre conseil : choisissez des granulés d’une longueur de deux à trois centimètres, pas plus. Quant au diamètre, il doit être idéalement de six à huit millimètres.

Critère n° 2 : le taux d’humidité

Plus un bois est humide et plus son pouvoir calorifique est faible. Alors que pour le bois bûche, le taux d’humidité conseillé doit être inférieur à 20 %, pour les granulés de bois, le taux d’humidité idéal est encore plus bas puisqu’il se situe autour de 8 à 10 %.

Critère n° 3 : la durabilité mécanique des pellets

Il s’agit de la résistance du granulé et de sa capacité à ne pas casser en cas de choc.

Ainsi, plus le pourcentage de durabilité mécanique est élevé et plus le granulé est résistant. Le mieux ? Choisir des granulés ayant 95 % de durabilité mécanique.

Critère n° 4 : le taux de fines

Que sont les fines ? Il s’agit de fragments de fibre de bois. Ces derniers sont arrachés lorsque les granulés sont fabriqués. Mais si le taux de fines est élevé, les pellets brûleront rapidement et encrasseront votre appareil.

Notre conseil est le suivant : n’achetez pas de granulés présentant un taux de fines supérieur à 1 %.

Critère n° 5 : la densité des granulés

La densité des granulés est liée à leur taux de fines. Ainsi, plus le degré de densification est important et plus le taux de fines est faible.

Avec une densité importante, vos granulés produiront davantage de chaleur.

Critère n° 6 : l’absence d’additifs

Si beaucoup optent pour le bois de chauffe, c’est parce qu’il constitue une solution de chauffage économique et écologique.

Mais attention, certains granulés de bois présentent un fort taux d’additifs. Cela augmente la quantité de cendres produites, mais aussi les émissions de gaz à effet de serre.

En résumé, choisissez des pellets sans additifs, car ces derniers ne sont d’aucune utilité pour les fabriquer et sont mauvais pour votre appareil comme pour l’environnement.

Critère n° 7 : les certifications

Si les critères cités précédemment sont réunis, les granulés de bois bénéficieront de certifications. On en compte actuellement trois : NF, DINplus et ENplus. La norme NF est française. La norme DINplus est allemande. La norme ENplus, enfin, est européenne.

Si les pellets de bois que vous choisissez sont certifiés NF/DINplus/ENplus, vous avez la garantie d’acheter des granulés de qualité et respectant de multiples critères comme un taux d’humidité inférieur à 10 % ou encore un pouvoir calorifique minimal de 4,6 kWh/kg.

Parmi ces trois certifications, certaines sont plus exigeantes que d’autres. La DINplus, par exemple, est plus sévère concernant le taux de fines.

Autre élément qui distingue ces normes : la périodicité des contrôles en site de fabrication (deux fois par an pour la NF, une fois par an pour la DINplus et la ENplus).

Critère n° 8 : en sac ou en vrac

Dernier critère à prendre en considération : la façon dont sont vendus les pellets. En sacs de 15 kilogrammes, ils coûtent plus cher qu’en vrac.

Cependant, qui dit vrac dit vigilance, car il est moins facile d’éviter les pellets de mauvaise qualité ou au taux d’humidité élevé. Là encore, les certifications vous permettront de bien choisir. Ensuite, n’oubliez pas de vérifier les conditions de livraison.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *