Chauffer au bois

Bois de chauffage : quelle taille pour mes bûches ?

On pourrait penser que choisir son bois de chauffage est simple. Pourtant, il faut faire attention à divers éléments. Le taux d’humidité du bois, l’essence de celui-ci, sa provenance ou encore les normes en sont des exemples. Pour les bûches, il faut aussi être attentif à leur taille. Petites, moyennes ou grandes… Quelle taille de bûches choisir ? Nous vous guidons.

Taille des bûches et appareil utilisé

Les tailles de bûches les plus courantes sont les suivantes : 25 centimètres, 33 centimètres et 50 centimètres. Mais il en existe également qui font 52 centimètres et plus encore.

Pour choisir vos bûches, vous devez tout d’abord prendre en compte la capacité de votre appareil de chauffage. En effet, certains appareils ne peuvent recevoir que des bûches de 25 centimètres quand d’autres peuvent accueillir des bûches de 45 centimètres, de 50 centimètres ou bien encore de 52 centimètres.

Mais attention, l’appareil de chauffage au bois que vous utilisez n’est pas le seul critère à prendre en compte pour choisir vos bûches. Leur diamètre tout comme le type de feu que vous souhaitez obtenir sont d’autres éléments à considérer.

Quelle taille de bûches pour une performance optimale ?

Pour bénéficier d’une performance optimale de votre appareil de chauffage, sachez que les bûches de 33 centimètres sont celles qui offrent le meilleur rendement.

Celles de 25 centimètres de longueur offrent elles aussi un très bon rendement. Ne vous inquiétez donc pas si votre appareil ne permet pas d’en accueillir des plus grandes. Cela ne signifie pas qu’il chauffera mal.

Le diamètre des bûches est également à prendre en compte. Celui-ci doit être compris entre 10 et 15 centimètres environ.

Retenez enfin que si vous souhaitez un feu rapide et qui prend bien, les petites bûches sont idéales. Pour un feu plus lent et qui dure plus longtemps, les grosses bûches sont à privilégier.

Chauffage au bois bûche : nos conseils pratiques

Du matériel et un combustible de qualité (sec, propre et de taille adaptée à l’appareil que vous utilisez) et une bonne utilisation de l’ensemble sont les ingrédients essentiels pour bénéficier d’un chauffage au bois bûche performant et le moins polluant possible.

L’allumage par le haut, dont nous vous parlons dans un autre article, est recommandé. Plus économique et moins polluant, il est simple à mettre en œuvre et présente divers avantages.

N’oubliez pas l’entretien de votre appareil de chauffage au bois. On dit qu’1,5 millimètre de suie seulement est égal à 6 % de surconsommation.

Quant au combustible, apprenez à bien le choisir en faisant attention à son taux d’humidité qui ne doit pas être élevé (idéalement 10 %) mais aussi aux diverses normes qui existent. Il doit aussi être propre, c’est-à-dire sans peinture et autres produits polluants.

De même, faites attention aux conditions de stockage de votre bois de chauffage. Enfin, choisissez bien l’essence de ce dernier. Chêne, charme, orme, hêtre, frêne… Ces bois sont idéaux.

Les bûches compressées : l’alternative aux bûches classiques

Avez-vous déjà testé les bûches compressées ? Ces dernières sont faites à partir de sciures et de copeaux de bois compactés. Elles ne contiennent ni colle ni liant et font de 20 à 30 centimètres de longueur en moyenne. De plus, elles possèdent de multiples qualités comme leur pouvoir calorifique trois fois supérieur à celui d’une bûche traditionnelle ou encore leur durée de combustion. Elles prennent aussi moins de place et ne peuvent pas moisir ou être envahies par des nuisibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *