Chauffer au bois

Tout ce qu’il faut savoir sur le poêle à bois

Le poêle à bois connait un succès indéniable sur le territoire français depuis quelques années, et nul doute que cet engouement va perdurer encore un bon moment. Ceci s’explique notamment par le fait que le poêle à bois est une solution de chauffage efficace, esthétique et économique.

De plus, du fait de son côté écologique, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt permettant de financer vos coûts à hauteur de 30%.


Le fonctionnement

Le principe de fonctionnement du poêle consiste en la captation de chaleur lors de la combustion du bois (granulés, bûches, plaquettes) et en sa diffusion.

Le poêle à bois est composé d’arrivées d’air afin d’alimenter le feu en oxygène. Cela permet d’optimiser la combustion du bois.

Ensuite, la technique du tirage est utilisée afin d’assurer une combustion saine et d’assurer la sécurité dans la maison.

Il est important de savoir que la combustion de bois n’est pas le facteur déterminant pour créer la chaleur. En effet, faire du feu n’est pas la cause principale du réchauffement de votre logement. Ainsi, deux phénomènes expliquent cette diffusion de chaleur :

  • La convection : ce mécanisme consiste à réchauffer l’air se trouvant à proximité de la source de chaleur. Cette chaleur se transmet via les mouvements d’air qui vont s’élever. Ce phénomène n’est pas le plus agréable car vous pourrez ressentir des « vagues » de chaleur.
  • Le rayonnement : la chaleur est transmise à travers des rayons infrarouges, à l’image du soleil. Ces rayons vont chauffer les objets environnants (meubles, murs, corps humain …) et vont permettre une retransmission beaucoup plus efficace. De plus, le sentiment de gêne que peut provoquer le phénomène de convection n’existe pas. Le rayonnement est plus confortable et la chaleur est mieux répartie.

Les avantages

Le succès du poêle à bois peut s’expliquer via différents arguments (retour sur investissement, design, efficacité de chauffe). De plus, nous pouvons ajouter que :

  • L’appareil est économique : il est bien moins cher qu’un poêle à granulé de bois. Cependant, il faudra compter quelques milliers d’euros pour pouvoir faire l’acquisition d’un poêle de qualité flamme verte (5 étoiles et un rendement supérieur à 80%). Ce label permet de mettre en avant l’efficacité énergétique, le rendement et la qualité du produit. De plus il vous permettra de disposer de matériaux à bonne inertie thermique et donc atteindre un très bon rendement. Vous ferez ainsi des économies sur le long terme
  • Le bois est le combustible le moins cher : Cela fait de nombreuses années que le bois est le combustible le moins cher en France, bien moins que les énergies fossiles.
  • Le bois est une énergie renouvelable
  • Le poêle à bois est convivial : il fournit un environnement chaleureux et convivial. Un « feu de cheminé » est un endroit très accueillant pour se retrouver autour du feu avec la famille, les amis lors des périodes hivernales.
  • L’entretien : entretenir son poêle est assez simple. Il nécessite simplement un ou deux ramonage par an.


Les inconvénients

Malgré des avantages certains, le poêle à bois peut présenter certains inconvénients axé beaucoup plus sur son encombrement. Parmi ces inconvénients, on retrouve :

  • La place qu’il occupe : Il faut avoir un espace de stockage pour les bûches. Cet espace doit être sec pour permettre la combustion de manière efficace du combustible. De plus l’appareil prend de la place et réduira votre surface habitable. Enfin, il est à noter que le poêle à bois ne doit pas être apposé au mur (ce qui rend encore plus complexe l’installation du matériel).
  • La réalimentation : Le système poêle à bois ne dispose pas d’une autonomie de chauffage. En effet, dès que le combustible est entièrement consommé, il est nécessaire de réalimenter le poêle pour profiter de la chaleur.
  • Le nettoyage : la combustion du bois amène poussière, écorces etc.. Il faudra veiller à bien nettoyer votre poêle. Notez bien que plus vous achèterez du bois de bonne qualité, moins vous aurez de désagréments.
  • L’écart de température : Nous l’avons évoqué précédemment. La chaleur n’est pas répartie de manière homogène dans le logement. En effet, l’air est très chaud à proximité du poêle et se refroidit à mesure que l’on s’éloigne.

 

Prix et aides financière pour le poêle à bois

Pour l’acquisition du matériel il faudra compter entre 400€ et 5 000€. A ce prix, il sera nécessaire d’y ajouter le coût d’installation pouvant varier de 500€ à 1500€, dépendant du modèle, de l’emplacement, de la provenance de l’appareil etc…

Bien évidemment, pour amortir vos frais d’acquisition, différentes aides financières peuvent être obtenues tel que le crédit d’impôt, les subventions de l’ANAH, la TVA à taux réduite (5.5%), les aides locales. Pour obtenir ces aides, des conditions doivent être respectées. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les critères d’éligibilité.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *