Chauffer au bois

Prix du bois de chauffage : nos 3 astuces pour optimiser les coûts !

Les prix du bois de chauffage augmentent face à la demande elle aussi en hausse.

Les prix sont en hausse dans presque tous les secteurs et celui du bois de chauffe n’échappe malheureusement pas à cette tendance. Réputé pour être économique comme écologique, le bois coûte de plus en plus cher. Prix du bois de chauffage : comment optimiser les coûts ? Nous vous proposons trois astuces utiles.

Cher bois de chauffage…

Le bois de chauffe est un combustible de plus en plus prisé par les particuliers qui l’apprécient pour son aspect écologique, mais également économique. Il faut dire que le bois de chauffe permet aux personnes l’ayant adopté d’économiser entre 1 000 et 2 000 euros par an (en moyenne).

Toutefois, cette année, la demande est très forte et l’on parle même de risques de pénuries même si les professionnels ne se montrent pas tous aussi alarmistes. Certaines entreprises, au cours du mois d’avril, ont ainsi vu les prises de commandes (pellets, bûches…) augmenter de 30 % par rapport à avril 2021. Les particuliers anticipent l’hiver et veulent profiter de prix avantageux.

Cependant, cette forte demande a des conséquences sur les tarifs du bois de chauffage, qu’il soit vendu en vrac, en sacs ou sur palette notamment. Eux aussi augmentent considérablement.

Prix du bois-énergie : des astuces pour optimiser les coûts

Les prix du bois de chauffe, des bûches classiques aux pellets/granulés en passant par le bois déchiqueté, augmentent. Fort heureusement, des astuces permettent d’optimiser les coûts.

Première astuce : anticipez vos commandes

La première astuce pour optimiser les coûts est d’anticiper ses commandes de bois de chauffage. Vous pouvez par exemple commander votre bois pour les deux prochains hivers et ainsi avoir de l’avance. Jouez également sur le taux d’humidité du bois de chauffe que vous achetez. Plus il est sec, et plus il coûte cher. Achetez-le avec un taux d’humidité supérieur à 20 % et faites-le sécher vous-même. Le temps de séchage est de 18 mois minimum, cela peut donc être plus selon le bois et la façon dont il est coupé. Vous pourrez ainsi bénéficier de prix plus avantageux. Commandez votre bois dès le printemps et n’attendez pas le dernier moment.

Note : un stère de bois équivaut à un mètre cube de bois empilé.

Deuxième astuce : préférez des grandes bûches

Le saviez-vous ? Plus les bûches de bois sont coupées petit et plus leur prix de vente augmente. Pour faire des économies, et si la taille de votre poêle à bois le permet, préférez donc des bûches de bois de 33 centimètres (voire de 50 centimètres) plutôt que des bûches de 25 centimètres même si ces dernières sont plus légères et, en conséquence, plus faciles à manipuler.

Si votre poêle ne peut accueillir que le deuxième format (25 centimètres), vous pouvez toujours acheter des bûches de bois de 50 centimètres et les couper vous-même en deux.

Notez que certains professionnels recommandent plutôt les bûches sous forme de quartiers et non de rondins qui ne permettent pas une combustion optimale. De même, il est conseillé de brosser et nettoyer les bûches avant de les employer dans le poêle.

Prix du bois de chauffage : le choix du combustible

D’autres astuces sont à connaître pour bien utiliser son bois de chauffage, mais également pour optimiser les coûts.

Troisième astuce : préférez les feuillus durs

Pour optimiser les coûts alors que les prix du bois de chauffage sont en nette augmentation, nous vous recommandons d’opter pour des bois durs et denses offrant une combustion longue. On oublie donc les résineux et l’on se tourne vers le premier groupe (G1) qui inclut les feuillus durs qui comptent plusieurs essences énergétiques dont :

  • le charme ;
  • le hêtre (qui est parfois classé parmi les mi-durs) ;
  • le frêne ;
  • l’érable ;
  • le chêne ;
  • l’acacia.

Le bouleau est lui plutôt considéré comme faisant partie des bois mi-durs. Sa combustion dure moins longtemps, il en faut donc davantage pour profiter de sa chaleur plus longtemps.

Astuce bonus : comparez avec Le Marché du Bois !

Quel budget allez-vous devoir consacrer à votre bois de chauffage cette année ? Sur Le Marché du Bois, notre formulaire vous aide à comparer les offres de plusieurs fournisseurs.

Choisissez le bois dont vous avez besoin (bûches classiques, bûches compressées, pellets de bois, plaquettes forestières), indiquez votre code postal et cliquez sur « rechercher ».

Vous n’avez plus qu’à comparer les différentes offres. Vous pouvez en outre vous fier aux notes reçues par les professionnels. Ces notes sont attribuées par les acheteurs.

Bois de chauffe : les points essentiels

Lorsque l’on achète du bois de chauffage, certains éléments en particulier sont à ne pas oublier. Ainsi, rappelez-vous :

  • qu’un bois sec a un taux d’humidité inférieur à 20 % et qu’il coûte plus cher qu’un bois vert ;
  • qu’il faut regarder les normes comme France bois bûche, NF bois de chauffage, ONF Énergie bois, En+ ou encore Din+ ;
  • qu’un appareil parfaitement entretenu est un appareil qui fonctionne bien et qui vous permet de faire des économies ;
  • qu’il existe diverses astuces (exemple : méthode d’allumage top-down) pour obtenir une combustion de qualité ;
  • qu’un bon réglage de votre appareil de chauffage au bois est essentiel.

Et pour réduire vos factures énergétiques, n’oubliez pas qu’une habitation bien isolée nécessite moins de chauffage. Enfin, la façon dont vous chargez votre poêle en combustible a un impact sur votre consommation de bois et, en conséquence, sur vos finances.

Pour acheter votre bois de chauffage, anticipez vos besoins en commandant dès à présent et en comparant plusieurs fournisseurs sur lemarchedubois.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *